social1  social3 social2

The Association for Accountability and Internet Democracy

The Association for Accountability and Internet Democracy (AAID) is an association created on 16 December 2014 under French law (Loi du 1er juillet 1901 relative au contrat d'association) and headquartered at 140 Faubourg Saint Honoré in Paris.

The initiative to create AAID was taken after the important judgment of the European Court of Justice of May 13th 2014 which established the “Right to be Forgotten”.

We are staunch defenders of free speech but at the same time we have to concede that free speech is not the only value that deserves protection and that unfortunately the Internet offers increasing challenges to those other values.

However, it is our firm belief that a certain level of regulation is indispensable.

In this respect, AAID has three main objectives:

-       the protection of private integrity,

-       the protection of societal values (i.e. democracy within a country) and,

-       the protection of world peace by ensuring that states are accountable towards each other on the basis of a country of origin standard. 

We wish to see the Internet rediscover its original values and to re-become a vehicle of tolerance, knowledge, communication, inclusiveness and empowerment.

In order to attain this goal, we need all actors on the net to be accountable. Accountable for their acts and omissions and under certain conditions of the malign utilization of their infrastructure. 

We hope to achieve our objectives by creating an ongoing dialogue between Internet actors, policy makers and experts and strike the right and consensual balance between the protection of free speech and other values online (societal as well as individual).

-¤-

L'Association pour la responsabilité et la démocratie sur Internet (AAID) est une association crée le 16 décembre 2014 en application de la loi française de 1901 relative au contrat d’association et dont le siège social est situé 140 rue du Faubourg Saint Honoré à Paris.

L’initiative s’inscrit dans les suites du jugement de la Cour de Justice de l’Union européenne du 13 mai 2014 consacrant le droit à l’oubli.

Nous sommes de fervent défenseurs de la liberté d’expression mais devons dans le même temps concéder que la liberté d’expression n’est pas la seule valeur qui mérite une protection. Or malheureusement l’Internet implique des défis croissants à l’égard d’autres valeurs fondamentales. 

Cependant, nous pensons qu’un certain degré de règlementation est indispensable. 

A ce titre, AAID a trois objectifs :

-        La protection de l’intégrité personnelle ;

-        La protection des valeurs sociétales (à savoir la démocratie) et ;

-        La protection de la paix dans le monde en assurant que la responsabilité mutuelle des Etats sur le fondement de la théorie de « l’Etat d’origine ».

Nous souhaitons que l’Internet retrouve ses valeurs initiales et redevienne un moteur de tolérance, savoir, communication, participation et émancipation.

Afin d’atteindre cet objectif, il faut que les acteurs de l’Internet soient responsables de leurs actes et omissions et sous certaines conditions pour l’utilisation malveillante de leur infrastructure.

Nous espérons atteindre les objectifs précités par la création d’un dialogue continu entre les acteurs de l’Internet d’un côté et les pouvoirs publics et experts de l’autre ainsi qu’en visant à établir un équilibre juste et consensuel entre la protection de la liberté d’expression et d’autres valeurs (individuelles ou sociétales).

FaLang translation system by Faboba

La Fundación Valsaín utiliza cookies propias y de terceros para mejorar su experiencia al navegar por la web, analizando la navegación en nuestro Sitio Web Para saber mas sobre nuestra Politica de Privacidad haga click Saber mas ....

Si continúa navegando, usted está aceptando su uso